Retour Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La prime  « Embauche PME » : Une aide à l’embauche de 4000 € maximum !

Il ne vous reste que quelques jours pour en bénéficier !

 

La prime  « Embauche PME » : il ne vous reste que quelques jours pour en bénéficier !

 Une aide à l’embauche de 4000 € maximum

Vous souhaitez embaucher prochainement un salarié pour plus de 6 mois, il vous est encore possible de profiter d’une aide à l’embauche, sous certaines conditions, si vous recrutez le futur salarié avant le 1e juillet 2017.

Conditions :

Cette aide est à destination de toute entreprise de moins de 250 salariés qui recrute un salarié, payé entre 1 et 1,3 fois le SMIC, en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois, entre le 18 janvier 2016 et le 30 juin 2017. La transformation d’un CDD en CDI, durant cette période, y ouvre également droit.

Montant de l’aide :

L’aide de l’Etat est au maximum égale à 4 000 € et est versée à l’échéance de chaque période trimestrielle, à raison de 500 € par trimestre. Le montant de l’aide est proratisé en fonction de la quotité de temps de travail du salarié et de la durée du contrat de travail.

Demande de l’aide :

Afin de pouvoir bénéficier de l’aide de l’Etat, la demande de prise en charge doit être adressée par l’entreprise à l’Agence de Services et Paiement (ASP) dans un délai maximum de 6 mois suivant la date de début d’exécution du contrat de travail du salarié. Le formulaire de demande est disponible sur le site du Ministère du travail : http://travail-emploi.gouv.fr/grands-dossiers/embauchepme.

Le versement trimestriel de l’aide de l’Etat est subordonné à la justification par l’employeur de la présence effective de son salarié au moyen du téléservice SYLAé. Son défaut dans les délais requis entraîne le non-versement définitif de l’aide au titre de cette période.

Cumul avec d’autres aides :

Cette aide est cumulable avec les autres dispositifs existants : réduction générale bas salaire, pacte de responsabilité et de solidarité, crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Par contre, cette dernière n’est pas cumulable avec une aide de l’Etat à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi versée au titre du même salarié (contrat de génération, contrat d’apprentissage, sauf si l’embauche a lieu à l’issue de l’apprentissage, aide à l’embauche d’un premier salarié, CUI-CIE, etc.).

 

Pour en savoir plus, contactez votre FDSEA :

  • dans le Pas de Calais, Caroline BONCZYK au 03 21 60 57 13
  • dans le Nord, Guillaume SENESCHAL au 03 27 09 19 26

 

Ensemble pour la réussite de nos territoires !

Ensemble pour la réussite de nos territoires !

Toutes les émissions dans la médiathèque